La vae (validation des acquis par l'expérience)

La Validation des Acquis de l’Expérience ou la VAE permet à toute personne engagée dans la vie active d’obtenir une certification professionnelle. Et cela par la validation de son expérience acquise dans le cadre d’une activité professionnelle et/ou extra-professionnelle. La certification peut être soit un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou une certification de qualification professionnelle  inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). 

Le dispositif de la VAE est l’une des voies d’accès aux certifications professionnelles avec la voie scolaire et universitaire.  Sans oublier L’apprentissage et la formation professionnelle continue.

Toute personne quels que soient son âge, sa nationalité, son statut ou son niveau de formation. A condition de justifier d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée. Que l’activité ait été exercée de façon continue ou non. Toutes ces personnes peuvent prétendre à la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Plus précisément il faut :

  • Avoir exercé une activité professionnelle salariée (CDI, CDD, intérim), non salariée, bénévole ou de volontariat, ou inscrite sur la liste des sportifs de haut niveau mentionnée au premier alinéa de l’article L. 221-2 du code du sport ;
  • Ou avoir exercé des responsabilités syndicales (par exemple, les délégués syndicaux), un mandat électoral local ou une fonction élective locale en rapport direct avec le contenu de la certification (diplôme, titre…) visée.

Exemple :
L’épouse collaboratrice d’un artisan, chargée de la comptabilité, de la gestion et de la relation clientèle, pourrait obtenir en faisant valoir son expérience dans les conditions prévues pour la VAE . Un titre professionnel de secrétaire comptable ou d’assistante commerciale.

À NOTER :

Désormais, les activités réalisées en formation initiale ou continue en milieu professionnel, peuvent être prises en compte pour la VAE. Comme par exemple.

L’expérience apportée à l’appui de la demande VAE doit être en rapport direct avec le diplôme ou le titre à finalité professionnelle ou le certificat de qualification professionnelle pour lequel la demande est déposée.

La VAE permet d’obtenir soit :

  • un diplôme ou titre professionnel national délivré par l’État.
  • un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur.
  • un titre délivré par un organisme de formation ou une chambre consulaire.
  • un certificat de qualification professionnelle créé par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) d’une branche professionnelle.

La prise en charge des dépenses liées à une démarche de VAE dépend de l’inscription de la certification visée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) et à la recevabilité de la demande du candidat par l’organisme certificateur.

À noter : 
Pour des raisons liées à la sécurité nationale ou encore à la santé. Le règlement d’obtention de certaines certifications peut interdire leur accès par la voie de la VAE. par exemple un diplôme de médecine ne peut être obtenu par la VAE.

Le principe de la VAE est tout à fait louable, mais qu’en est-il en réalité? Est-il reconnu par les entreprise? Est-ce un parcours du combattant?

Si vous souhaitez valider votre expérience pour rester dans la même entreprise, ce sera reconnu. Mais si vous souhaitez le faire reconnaître dans une autre, ce sera beaucoup plus difficile et cela  pour une bonne raison. Tout simplement parce que rien ne les obligent à le reconnaître. ce sera au mieux un prétexte pour acquérir vos compétences à bas prix. Ce vous permettra d’en acquérir plus et mieux vous vendre.

Le parcours de la VAE est administrativement complexe, et même lorsque vous avez fini ce combat là, un autre commence. Il faut dire que vous serez seul(e) face cette épreuve, et il n’y a que très peu d’accompagnement pour ne pas dire pas du tout. Il est donc facile de ne pas mettre correctement son expérience en valeur. Ne pas se concentrer sur l’essentiel et souvent les juré(e)s sont difficile et ne considère vos difficultés face à l’autonomie et à d’autres facteurs. Du coups plusieurs passages sont souvent nécessaire. Mais après tout ça vous serez fière de vous.