compte personnel de formation ou cpf

Qu’est-ce que le CPF ?

Le CPF ( Compte Personnel de Formation) est un compte individuel et rechargeable en heures dédiées à la formation. Aussi, il permet à toute personne salariée ou demandeur d’emploi de suivre, à son initiative, une action de formation.

A qui s’adresse-t-il ?

Il accompagne son titulaire dès son entrée dans la vie professionnelle tout au long de sa carrière et jusqu’à son départ en retraite.

Le CPF en 2019

La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel fait évoluer le compte personnel de formation (CPF) à compter du 1er janvier 2019. les salariés vont pouvoir bénéficier de formations certifiantes et qualifiantes en ayant comptabilisé des droits, non plus en heures, mais en euros avec de nouvelles possibilités d’utilisation. Mais qu’en est-il concrètement ? Peuvent-ils choisir leur formation ? Peuvent-ils utiliser le CPF pour passer leur permis de conduire ?

La comptabilisation en euros des droits acquis sur le CPF

Les droits acquis au titre du CPF sont actuellement comptabilisés en heures. A compter du 1er janvier 2019 ces droits seront monétisés et décomptés en euros. Chaque salarié, à temps plein ou dont la durée de travail est égale ou supérieure à la moitié de la durée légale ou conventionnelle sur l’année, va voir son CPF crédité de 500 euros par an avec un plafonnement de 5.000 euros. Sachez, par ailleurs, que les droits restent acquis même en cas de changement d’activité ou de perte d’emploi. Il est donc possible qu’un nouveau salarié ait déjà acquis des droits lors de son précédent emploi. Des décrets vont prochainement fixer les différentes modalités d’application et notamment définir les possibilités d’abondement.

Les formations éligibles, certifiantes et qualifiantes

Les différentes listes de formation éligibles au CPF, à savoir les listes nationales, de branche et régionales seront supprimées mais les salariés pourront bénéficier de formations sanctionnées par :

  • les certifications au le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;
  • les attestations de validation de blocs de compétences correspondant à une partie de certification inscrite au RNCP ;
  • les certifications et habilitations au répertoire spécifique correspondant à des compétences professionnelles complémentaires aux certifications professionnelles.

L’utilisation du compte de formation relève de la seule initiative du salarié. Si vous  prévoyez d’effectuer votre formation sur votre temps de travail, il vous faudra l’autorisation de votre employeur.